René LEUCART
Conseiller Régional de Lorraine
répond à 7 questions
Pourquoi êtes-vous candidat aux prochaines municipales ?

  J'habite WOIPPY depuis 25 ans, je suis conseiller régional depuis 15 ans et j'ai été adjoint au maire de METZ jusqu'en 1995. jusqu'à présent, je n'avais pas de raison d'être candidat à WOIPPY même si j'y habite. Mais la situation de cette commune s'est si vite dégradée que je n'ai pas d'autre choix, sauf à être indifférent à ce qui se passe. II y a urgence à remettre de l'ordre dans cette commune. Pour redresser la situation, je ne fais confiance ni aux élus actuels ni aux candidats déclarés qui inscrivent WOIPPY dans un plan de carrière et dans un parcours personnel. Les premiers vous promettent de faire demain ce qu'ils n'ont pas fait hier et qu'ils ne font toujours pas aujourd'hui. Quant aux seconds, leurs intentions relèvent de la politicaillerie, c'est à dire tout ce que l'opinion déteste.

Vous dites "remettre de l'ordre", l'expression n'est-elle pas un peu excessive ?

  Certainement pas. L'expression "remettre de l'ordre" a un sens précis. Remettre de l'ordre dans les finances de la ville, dans l'urbanisme, dans le développement de l'activité économique, dans la protection des anciens et des exclus, dans la lutte contre la drogue, dans la conception même du mandat d'élu et il est surtout important que WOIPPY retrouve la paix urbaine. Remettre de l'ordre est à prendre dans le sens républicain du terme. Prenons l'exemple de quelqu'un qui se fait agresser la nuit à WOIPPY : il appelle qui ? II fait quoi ? C'est une vraie question. Les gendarmes n'ont pas compétence sur WOIPPY. Le commissariat de la ville est fermé la nuit et les élus municipaux dorment. (I faut appeler METZ. C'est anormal pour une ville de 14.000 habitants ! Une voiture est volée tous les 4 jours. On comptabilise 7 délits par jour dont 3 sont constatés ou déclarés et un seul est élucidé. Dans cette commune, c'est la peur, l'indifférence et le laxisme qui font la force de la délinquance. L'ignorance, le chômage, l'exclusion et la drogue en sont les ferments les plus actifs.

Que dites-vous à ceux qui pensent que vous êtes tous les mêmes. Où est la différence ?

  Elle est de taille. La différence porte sur la conception que nous avons de la fonction même du maire. Ce qui fait un maire, c'est sa sensibilité. Le mandat de maire ne doit pas se réduire aux seules qualités de gestionnaire et d'entrepreneur. II est aussi un artisan social et un acteur civique. II est un repère démocratique. II est pour beaucoup le dernier espoir. II doit donc être disponible, accessible et proche de ses concitoyens. C'est un décideur, un médiateur, un arbitre, un confident et un rassembleur. Son défi permanent consiste à retisser le lien entre les citoyens afin de restaurer la cohésion sociale. Le mandat de maire est un mandat de proximité. Le maire doit être à la disposition des habitants et non l'inverse.

Il ne suffit pas de se déclarer candidat, il faut une équipe et un programme ?

  La liste a été constituée en dehors de tout appareil politique. Elle couvre tous les quartiers, toutes les catégories sociales et toutes les sensibilités de la vie publique en dehors de l'extrême droite. Tout ce qui est raciste, antisémite et xénophobe n'a pas sa place sur la liste WOIPPY POUR TOUS. L'histoire nous a enseigné où mène l'extrémisme. Et même le présent. J'inscris WOIPPY dans le futur. Dans l'avenir. Je ne transige pas sur les valeurs de la République. On dirige une ville dans la clarté, pas dans la pagaille.

Et votre programme ?

  II sera rendu public en temps opportun. Nous en sommes aux arbitrages. II y a tellement à faire ! Nous aurons beaucoup de priorités : l'emploi, la qualité de la vie mais aussi restaurer l'image de WOIPPY à l'extérieur, réconcilier les jeunes avec la vie, ta société et le monde des adultes. Et puis, plus concrètement, prenez l'exemple des transports en commun. Est-il normal que les TCRM s'arrêtent à la limite de WOIPPY uniquement du fait de quelques élus qui en ont décidé ainsi ? Ont-ils déjà, un jour, entendu l'expression : "démocratie participative" ? Notre équipe veut débattre, dialoguer, créer, mettre WOIPPY en mouvement ... tout simplement faire participer les habitants aux choix principaux de la commune. Ils doivent être les acteurs de la vie municipale et non les observateurs. Nous voulons inventer une nouvelle sociabilité.

C'est-à-dire ?

  Inventer une nouvelle sociabilité, cela veut dire avoir un autre attitude par rapport à la vie de la cité. Les inégalité culturelles doivent disparaître. WOIPPY doit devenir une ville véritablement sportive. Les initiatives doivent être favorisée et les associations mieux aidées. L'objectif est de mettre er place une véritable politique culturelle, sportive et de loisirs Cela fait cruellement défaut. Inventons cette nouvelle sociabilité. Chiche ! cela permettra à tous de se délivrer dr stress, de l'ennui, de la solitude, des automatismes de la pensée et de la souffrance sociale et physique.

Votre souhait pour 2001 ?

  Mon souhait est que WOIPPY rejette le parti des autruches et se dote d'un maire-citoyen. A ce moment-là -et à a moment-là seulement-WOIPPY aura retrouvé la citoyenneté républicaine, sa paix urbaine ... et l'on pourra dire :

"WOIPPY POUR TOUS"