Comme vous, nous sommes nés à Woippy.

Chères Woippyciennes, Chers Woippyciens,

Comme vous, nous sommes nés à Woippy.

C'était il y a respectivement 30 et 37 ans.

Comme vous qui êtes en majorité nos aînés, nous avons apprécié durant notre enfance, de pouvoir aller à l'école librement sans être accompagnés, de faire du vélo après la classe -cela en toute sécurité à l'époque- de pouvoir jouer dans les jardins de nos parents et dans les nombreux espaces verts de notre cité.

Comme vous, nous avons apprécié la quiétude, la convivialité et la beauté de notre ville natale.

Comme vous, nous attendions avec impatience la belle saison et la fête des fraises qui marquait le début de l'été et qui était un élément fédérateur de la vie communale.

Mais aujourd'hui, nous ne nous reconnaissons plus dans notre ville que nous avons vue se détériorer de façon palpable.

Bien sûr, le monde dans lequel nous vivons a changé en l'espace de vingt ou trente ans, nous en sommes aussi témoins. Mais Woippy a changé, s'est dégradé beaucoup plus vite. Beaucoup trop vite !

Aujourd'hui, Woippy se meurt, se dépeuple et notre commune jouit d'une image de marque détestable.

En peu de temps, nous avons vu des quartiers entiers se paupériser, la petite délinquance, puis la franche violence s'étendre en même temps que la drogue à toutes les rues, les espaces non urbanisés se réduire comme une peau de chagrin jusqu'au coeur même de la ville, des écoles entières passer en Zones d'Éducation Prioritaire.

Nous avons vu les gens se replier sur eux-mêmes dans une ville aujourd'hui endormie et anonyme. Une ville qui perd petit à petit son âme et qui a pour l'instant raté son insertion dans l'agglomération messine.

Nous avons vu la qualité de la vie s'amenuiser au point de n'être plus, bientôt, qu'un souvenir.

Pour autant, nous refusons de céder à la fatalité et à la nostalgie.

Nous estimons qu'aujourd'hui comme hier, ce sont les habitants qui font une commune et pour nous, une ville reste avant tout un lieu de vie et de convivialité.

Forts de l'expérience d'autres cités que nous avons connues à l'occasion de nos études supérieures et de nos déplacements professionnels, nous avons décidé de nous présenter aux prochaines élections municipales sur la liste WOIPPY POUR TOUS.

Notre seul parti, c'est Woippy !

Notre engagement est avant tout porteur d'espoir. L'espoir de la ville que nous avons connue et aimée. L'espoir d'une ville qui a un passé, des atouts et surtout, un avenir.

Mais pour que Woippy réussisse demain, il nous faut réagir, nous mobiliser.

Autant que nous, vous devez être convaincus que pour que Woippy réussisse demain, un changement de politique s'impose à l'échelon municipal.

Si comme nous, vous voulez restaurer la qualité de la vie à Woippy afin que des générations d'enfants et d'adultes puissent à nouveau s'y épanouir.

Si comme nous, vous voulez redorer le blason de notre ville.

Si comme nous, vous voulez redevenir fiers d'être Woippyciens.

Alors, le 11 mars prochain, choisissez comme nous le parti de Woippy et apportez vos suffrages à la liste WOIPPY POUR TOUS conduite par René Leucart.

Bien à vous,

Christine BERTHEL et Thierry HECKER