René LEUCART
Conseiller Régional
de Lorraine
Le parti des autruches (suite)

L'absence de transports urbains (TRCM) constitue un des aspects les plus criants d'une politique d'indifférence, d'égoïsme, d'archaïsme et de renoncement qui isole la ville de l'ensemble de l'agglomération messine. Cette absence participe à la dégradation de l'image de la commune. Les transports collectifs profitent pourtant à toutes les communes de 1;3 région messine, même les plus pauvres.

WOIPPY vit repliée sur elle-même et refuse l'intercommunalité. WOIPPY est pourtant une ville riche même si cela ne se voit pas. On peut d'ailleurs s'interroger sur les dépenses de cette commune.

Alors que les transports en commun sont un facteur de réduction des inégalités sociales, qu'ils améliorent la qualité de la vie, la municipalité en place considère que ce n'est pas une priorité.

Un élu est avant tout à la disposition des habitants même s'ils ont trop souvent tendance à croire le contraire. La politique qui est menée à WOIPPY se fait contre l'habitant. Jamais avec. Nous ne sommes jamais consultés : rue de Metz, ZAC, de l'Hôtel de Ville, quartier du Gibon... et TCRM ! Ce sont des technocrates qui décident en lieu et place des habitants, sous couvert d'élus complaisants.

Vous demandent-ils si vous êtes gênés par l'absence de transport en commun ? Cherchent-ils à savoir si vous en avez besoin ? Qu'importe ! Ils sont si sûrs de gagner les élections !

Leur comportement est partisan. Leur égoïsme flagrant. Leur attitude inqualifiable. Leur ignorance stupéfiante.

Quand des élus ne pensent qu'à eux et oublient qu'ils sont comptables de l'intérêt général, il faut vite que l'opinion tourne la page.

Une large majorité de la population souhaite pouvoir bénéficier d'un transport collectif moderne, organisé, adapté, rapide, confortable et sécurisé. Mais les élus municipaux, pareils à des autruches, n'entendent rien et ne voient rien. Si vous n'êtes pas d'accord avec eux, ils vous dénigrent. Par manque de courage, le maire envoie un second couteau qui utilise un parti politique pour dénigrer les adversaires. Ils sont vraiment d'une autre époque ! Même M. PILLA, l'actuel 1er adjoint au maire, claque la porte et présente une liste... c'est pour dire !

L'eau, l'assainissement, le câble, le ramassage des ordures... : tout cela fait partie des services collectifs. Puisqu'il en est ainsi dans ces domaines, pourquoi en serait-il différemment en matière de transport ? Pourquoi cette municipalité refuse-t-elle l'arrivée des TCRM ?

Pour la liste "WOIPPY POUR TOUS", le développement des transports en commun apparaît comme une nécessité. Nous affirmons que l'ensemble des habitants de Woippy doit profiter de l'accessibilité d'un bon réseau de transport.

A Woippy, une politique nouvelle doit être instaurée : elle implique une redistribution des crédits et un nouveau partage de la voirie qui donne priorité aux transports collectifs.

Après le 11 mars 2001, la liste "WOIPPY POUR TOUS" s'engagera immédiatement à aller dans ce sens car nous reconnaissons le droit au transport.

René LEUCART