René LEUCART
Conseiller Régional
de Lorraine
Délinquance à Woippy : + 27%

L'année 2000 aura été une année noire pour WOIPPY en matière d'insécurité. De nombreuses voitures ont été brûlées. Le nombre de voitures volées est impressionnant.

Les chiffres de la délinquance pour 2000 sont connus depuis le 25 janvier.

Ce n'est pas le maire qui vous les communiquera. Il est vraisemblable qu'il les découvre à travers ce tract. Cela ne serait pas surprenant.

La progression par rapport à l'année 1999 est de 27 % alors que, pour le département de la Moselle, la progression est de 3,23 %. Le chiffre de WOIPPY est anormal. C'est donc toute la politique de cette ville qui est à revoir.

L'équipe de WOIPPY POUR TOUS a décidé qu'il fallait licencier l'actuel adjoint au maire chargé de la sécurité : M. BOUFFIN. Vous en avez le pouvoir le 11 mars. Un simple vote suffit.

Ne demandez pas pourquoi il doit s'en aller, la réponse est dans les quelques chiffres qui suivent. Ils parlent d'eux-mêmes. Ils sont officiels, non trafiqués et vérifiables

• le vol des accessoires de voiture est en progression de 324 %

• les violences sur les personnes : + 200 %

• l'usage de stupéfiants : + 76

• le vol de voiture : + 47 %

En 1999, une voiture était volée tous les 4 jours. A présent, une voiture est volée tous les 3 jours.

Souvenez-vous de cette phrase du maire publiée dans le Républicain-Lorrain : "On ne m'a jamais communiqué cette histoire de voiture volée tous les 4 jours" (il pourra dire maintenant "tous les 3 jours")

C'est donc une nécessité absolue de remettre de l'ordre (dans le sens "républicain" du terme) et de renvoyer à leur foyer tous ces élus municipaux qui ont échoué et qui semblent être ignorants ; ces élus qui, aujourd'hui encore, continuent à jouer "les roitelets" imbus d'eux-mêmes. Si vous voulez que demain soit comme aujourd'hui, alors votez pour le maire sortant et son adjoint à la sécurité.

Si vous voulez vraiment que ça change, vous n'avez rien à perdre de voter pour une nouvelle équipe. Bien au contraire !

Le 11 mars, dites-le haut et fort, par un vote clair !

René LEUCART