LA JEUNESSE AU COEUR DE WOIPPY (suite)
SPORT-CULTURE

Contrairement à ce que prétendent certains , le sport est une priorité de l'activité menée par le maire-adjoint Jacques MARCHAL.

Un soutien est apporté aux clubs sportifs, et la municipalité veille à renouer et compléter les infrastructures (terrain synthétique de l'olympique St Eloy, construction prochaine d'un palais odes sports, d'un boulodrome couvert...). Pour les sportifs en herbe, la commune projette des terrains synthétiques clos.

Chacun peut profiter de nombreuses installations de loisirs : 2 parcours de santé, des pistes de roller rue du général Gibon, des boulodromes dans les quartiers, des aires de jeux pour enfants ....

De multiples activités sont proposées par les associations fortement aidées par la municipalités. Le prestige de l'Union Philharmonique est une piste à suivre.

Tout est perfectible; maïs l'effort est déja entamé ....

La diversité de notre jeunesse est une chance et une force pour notre commune. C'est un réservoir de dynamisme, de talents. L'exemple de M. MENIRI et H. VILLEMIN, footballeurs professionnels formés dans nos clubs est un exemple de la qualité de nos jeunes et de notre ville. Le rejet ne peut être une réponse de la société.

L'AVENIR, c'est :

Les jeunes n'ont pas bonne presse dangereux, voyous, feignants, fauteurs de troubles... Il ne fait pas bon d'être jeune dans les discours de la droite. Devant les insultes, le chômage, le racisme, le jeune fragilisé, sombre parfois dans la débrouille au plus gravement, la délinquance... La société ne saurait elle apporter à ces maux que la répression ? La sécurité est un droit inaliénable. Pour tous. Pour les jeunes aussi.

Des politiciens, conscients ou inconscients du danger de leur discours, instrumentalisent cette notion de sécurité et la peur de nos concitoyens pour rassasier leur soif de pouvoir. Sans scrupule, ils attisent les divisions à des fins électorales.