Agir enfin pour Woippy-Village !
Et le Paquis, le Moulin, le Rucher, les Chavées, le Martet, les Quatres-Bornes...

A Woippy, nous avons un sentiment apparemment contradictoire. Côté Village, nous avons le sentiment que depuis 24 ans la municipalité n'en a que pour StEloy et Boileau-Pré-Génie, tandis que dans ces quartiers, on a le sentiment d'un abandon total. Cela paraît paradoxal et c'est pourtant juste.

Les Quartiers Est ont bénéficié de l'essentiel des investissements municipaux. Mais pour des raisons idéologiques, la municipalité ne leur a pas assuré le premier de leur droit: la sécurité. Elle n'a pas répondu au plus grave de leurs problèmes : la délinquance. Et quand on vit dans l'insécurité, quand on a peur de se promener dans son propre quartier, tous les investissements (giratoires, fleurissement, infrastructures sociales, sportives ou culturelles...), aussi importants soient-ils, sont dérisoires ! C'est pourquoi notre premier objectif sera de rétablir la sécurité !

24 ans de retard d'investissement au détriment de Woippy-village

Par contre, côté village, on souffre aujourd'hui de 24 ans de retard d'investissement. Depuis André Debs, il n'y a quasiment plus eu d'investissement structurant.

Seul bon point: le fleurissement. Nous le devons d'abord à nos services municipaux. Par contre, l'aménagement urbain a été délaissé.

A l'origine charmant petit village, Woippy-centre n'a quasiment pas bougé en 24 ans, et a accumulé un retard considérable par rapport à toutes les communes comparables, ou même plus petites et moins riches (Regardez Marly, Longeville, Talange...).

Embellir le village et ses accès !

Nous nous efforcerons de rattraper ce retard (dans la limite d'un budget sans augmentation fiscale).

Nous n'avons pas grand chose à inventer. II suffit de suivre l'exemple des autres villes en matière d'écologie urbaine :

Nous aménagerons et embellirons le centre-ville, avec une action cohérente de l'Église à la placec0l'Hôtel de Ville.

Nous traiterons les entrées de la ville, à commencer par celle Route et Pont de Rombas qui fait « bidonville ».

Nous enfouirons les lignes électriques et téléphoniques, au fur et à mesure de la réfection des rues.

Nous remplacerons les feux tricolores et certains stops, quand c'est possible, par des giratoires pour fluidifier la circulation, ralentir la vitesse sur les axes principaux (rue de Metz, rue du Rucher, rue de Briey ...) et sécuriser l'accès des voies adjacentes.

Nous réaliserons des protections bien matérialisées pour les piétons et les cyclistes...

Sauvegarder les espaces verts !

Nous, nous tenons aux espaces verts: ces espaces de jeux pour les enfants, de loisirs pour les jeunes, et de promenade pour les personnes âgées. Nous voulons les sauvegarder, les agrémenter et, si besoin, les surveiller. Et en créer de nouveaux, pour qu'il y en ait dans chaque quartier.

Nous pensons aussi que le centre doit bénéficier de certains services municipaux qui n'existent pas côté village : par exemple, des infrastructures sportives couvertes qui lui manquent, et des équipements sociaux (structures d'accueil pour les personnes âgées et pour la petite enfance).

Le maire actuel semble ignorer qu'il y existe aussi chômeurs côté village !

Par ailleurs, nous créerons à l'Hôtel de Ville une antenne de la cr Maison de l'Emploi et de la Formation » installée à St-Eloy. II y a pourtant aussi des demandeurs d'emploi de ce côté-ci de la Route de Thionville. Ils n'ont aujourd'hui pas accès à ce type de service, d'autant plus qu'il n'y a pas de TCRM pour aller du village à St-Eloy.

Les erreurs d'un maire trop technocrate

N'est-ce pas dommage que le maire actuel ait récemment réalisé la voirie sans en profiter pour enfouir les câbles électriques et téléphoniques, comme cela se fait depuis 20 ans dans les autres communes ?

N'est-il pas regrettable d'avoir refait la Rue de Metz en resserrant une courbe et donc en accentuant le risque d'accident, risque qui s'est hélas vérifié ?

N'est-ce pas aussi préjudiciable de bétonner les espaces verts où jouent les enfants ?

II est temps de rompre avec cette gestion technocratique, hautaine et distante.

Nous voulons urbaniser, aménager, embellir Woippy dans le dialogue et la concertation !

Avec François Grosdidier et la liste
«Agir ensemble pour Woippy»
pour qu'enfin la municipalité de Woippy investisse
«côté village»
comme il se doit !