Remettre la Mairie au service
des citoyens de Woippy !

Depuis plus de 20 ans, la municipalité a été confisquée par un parti, le PS, et surtout par une équipe sectaire

tellement
sectaire que ...

...tellement sectaire qu'elle a longtemps refusé de développer la Police Municipale pour des raisons purement idéologiques.
...tellement sectaire qu'elle n'a pas protesté contre le projet gouvernemental de suppression de la Gendarmerie de Woippy, parce que l'appartenance partisane du maire passe avant les intérêts de la commune.
...tellement sectaire qu'elle a interdit l'accès aux salles de Woippy à tous les partis politiques dans les salles de Woippy, y compris aux concurrents du même camp, le Parti Radical de Gauche (La municipalité a été condamnée pour cela par le Tribunal Administratif) A tous ...sauf au PS puisque, en toute illégalité, le maire actuel met à disposition l'Hôtel de Ville pour des réunions de son parti.
...tellement sectaire qu'elle instrumentalise certaines associations et dénonce comme " partisanes " (c'est un comble !) d'autres associations qui refusent de s'inféoder.
Un maire technocrate

La municipalité est coupée de la population. Chaque fois que des habitants vont voir le maire pour un problème, à St-Eloy ou ailleurs pour la sécurité, au Quartier de l'Hôtel de Ville pour les espaces verts..., ils se heurtent à un mur.

A chaque fois, le maire technocrate leur explique ou bien qu'ils ont tort, ou bien qu'il ne peut rien faire réglementairement... Les problèmes demeurent et s'aggravent !

Même autoritarisme du maire avec le personnel municipal : pas de ligne directrice là où il en faudrait, mais pas de dialogue social non plus.

Écoute
et dialogue

Quand François Grosdidier était député, tous, à gauche comme à droite, reconnaissaient qu'il était proche des gens et qu'il aidait autant toutes les communes et les associations sans jamais tenir compte de leur " étiquette ".

De la même façon, sa liste municipale " Agir ensemble pour Woippy " comprend des Woippyciennes et des Woippycïens de tous horizons, mais d'accord sur un projet :

  • Etre à l'écouter de tous les habitants.
  • Refaire de la Mairie la " maison commune " de tous les citoyens.
  • Décider après avoir dialogué.
  • S'attacher à résoudre les problèmes, même quand cela ne dépend pas que de la Mairie, en se faisant, dans ce cas, le porte-parole bruyant des citoyens auprès des autres administrations !
  • Pugnacité

    Cela demande ouverture d'esprit, sens du dialogue, disponibilité envers les habitants, mais aussi fermeté et combativité face aux hautes instances.

    Quand il était député, François Grosdidier était aussi connu pour sa pugnacité. " II prend les dossiers comme un ballon de rugby et défonce les lignes jusqu'à atteindre son objectif " a-t-on alors écrit de lui. Avec lui, les intérêts de Woippy seront fermement défendus. Enfin !

    Mars 2001 :François GROSDIDIER,
    le maire qu'il nous faut !
    Liste " Agir ensemble pour Woippy ".