Sécurité, solidarité, qualité de vie...
voilà un vrai projet pour Woippy !

Woippy est hélas sur la pente descendante :

Une insécurité persistante : Au lieu de résorber la délinquance à St-Eloy, Boileau et Pré-Génie, le maire la laisse prospérer dans les quartier Est et s'étendre à l'Ouest : quartier du Roi, quartier de l'Hôtel de Ville...

Une exclusion et un chômage inacceptables : Woippy connaît ce paradoxe d'être l'une des communes de l'agglomération à compter le plus d'entreprises sur son territoire et, en même temps, à compter le plus grand nombre de chômeurs par rapport à la population.

Un déclin continu : A chaque recensement, notre commune perd de la population. Chaque année, nous en subissons des effets concrets, comme des fermetures de classes. Pourtant Woippy dispose, là encore, de plus d'atouts que les autres communes de l'agglomération, avec une réserve foncière sans égale.

Un urbanisme concentrationnaire : Alors que tous sont revenus de l'urbanisme des Années 50 et 60 dont souffrent encore nos quartiers Est, alors que les jeunes et les moins jeunes manquent déjà d'espaces de jeu ou de promenade, le maire actuel a décidé de construire sur la p/ace des espaces verts (Quartier de l'Hôtel de Ville, Rue de Metz...) au lieu d'utlliser les immenses zones encore disponibles vers Lorry ou Saulny.

Un retard dans l'aménagement et l'embellissement : En quelques années la plupart des communes moyennes, souvent plus petites et moins riches que Woippy, se sont embellies : passages pavés, mobiliers urbains, feux rouges remplacés par des giratoires fleuris, câbles électriques et téléphoniques enfouis dans le sol.. A Woippy, non!

Il est temps de prendre les problèmes à bras le corps :

rétablir la sécurité dans tous les quartiers, en compensant les carences de l'État par une action municipale plus forte, à commencer par une Police Municipale plus nombreuse, mieux équipée et formée aux missions de jour comme de nuit,

prévenir les dangers de la drogue, informer les jeunes et les adultes, les aider, mais aussi favoriser, en toutes circonstances, la répression des dealers,

agir vraiment pour l'emploi afin de permettre à chacun de vivre de son travail par une action innovante d'insertion professionnelle, en lien avec les entreprises,

urbaniser Woippy autrement : augmenter les capacités d'accueil pour des entreprises nouvel%s, déconcentrer les quartiers urbanisés, préserver les espaces verts et en créer de nouveaux, développer un habitat de qualité et des équipements publics dans les secteurs non encore urbanisés..

François GROSDIDIER
Ancien Député de la Moselle,
Vice-Président du Conseil Régional de Lorraine,
Tête de Liste " Agir ensemble pour Woippy ".