Parti Socialiste LA LETTRE DES SOCIALISTES
de WOIPPY
parti-socialiste-woippy.over-blog.com
il a écrit... et pourtant, il a fait...
Voici un petit extrait de ce qu’écrivait M. GROSDIDIER dans « Croire en Woippy » avant d’être élu maire de notre ville en 2001.

« Urbanisme à l’envers et espaces verts sacrifiés ! La municipalité ne mène pas les projets d'urbanisation nécessaires pour éviter le déclin. En revanche, le peu en construction l'est dans des endroits saturés. Les derniers espaces libres disparaissent Rue de Metz. Et le maire a fait le choix de densifier les constructions dans le centre ville.
Le quartier de l'Hôtel de Ville va voir disparaître ses espaces verts de l'Allée du Parc par la construction d'un nouvel immeuble collectif entre l'actuel immeuble et la Rue des Frères Vion, ainsi que la réalisation de six nouveaux pavillons entre cette rue et la Rue du Général Gibon.
Ce projet suscite l'opposition des habitants du quartier de l'Hôtel de Ville. Ils ont multiplié les initiatives : pétition, collectif de défense, expression ultra-majoritaire dans le cadre de l'enquête publique ... Rien n'a fait infléchir le maire.
Dans un centre, même d’une ville moyenne comme Woippy, les espaces verts ne sont jamais trop nombreux. Les villes qui les ont supprimés l’ont souvent regretté. Elles y ont été parfois contraintes car la totalité de leur territoire était construit. Woippy n’est pas dans ce cas. Conservons nos espaces verts ! S’ils sont en état de terrain vague, aménageons-les et entretenons-les ! »

M. GROSDIDIER, que sont devenus les espaces verts de ce quartier après votre élection ?