Parti Socialiste LA LETTRE DES SOCIALISTES
de WOIPPY
ASSEZ DE PUB !!!

Trop, c'est trop.

Avec Grosdidier, nous sommes servis ! Plus il peut faire parler de lui, plus il est content ! Et la démagogie ne lui fait pas peur ! Grâce à lui et à ses incessantes interventions médiatiques on entend parler du pays !!! Le résultat ?

L'image de notre commune en est à chaque fois ternie !

L'homme est à l'évidence prêt à tout pour faire gonfler sa carrière personnelle. Malgré ses belles déclarations d'amour, les Woippyciens n'ont que peu d'importance pour lui.

Nous disons ASSEZ !

Assez de démagogie et de politique politicienne sur Woippy !

Assez de polémiques stériles et dangereuses !

Il est grand temps de revenir à une pratique plus sobre et plus vraie de la politique, en commençant par privilégier à Woippy le travail d'équipe, le travail de terrain et le travail humain. Sincérité oblige.

Les socialistes de Woippy s'y engagent dès aujourd'hui !

GROSDIDIER=INSECURITE

A l'heure où les populations se tournent légitimement vers leur maire pour s'assurer d'un minimum de tranquillité et de sécurité, les Woippyciens en sont toujours privés.

Malgré les beaux discours, l'insécurité règne à Woippy au quotidien  !

Merci Monsieur le Maire !

Pas la peine d'attendre encore un nouvel embrasement général des banlieues .Quelques mois avant ces malheureux événements les voitures brûlaient déjà à St Eloy et route de Thionville. Le plus banalement du monde !

Il suffit de lire régulièrement la presse locale pour se rendre compte de ce que doivent subir bon nombre de nos concitoyens : incendies volontaires avec les risques extrêmes qu'ils peuvent comporter dans des collectifs, dégradations, incivilités, violence latente, drogue, meurtre, agressions, ...

Grosdidier rime avec insécurité  

Avec une telle politique municipale - ô combien coûteuse - la vie dans nos quartiers ne risque pas de s'améliorer !

A quoi sert-il de faire les gros bras ?

Un peu moins de démagogie et un peu plus d'efficacité Monsieur le Maire s'il vous plait !

MODIFICATION DE LA LOI SRU

En 2003, le maire accueillait à Woippy à grand renfort de publicité, l'Abbé Pierre, donnant de la droite une image sociale (plus c'est gros plus ça passe !).

En janvier 2006, devant la menace des députés de l'UMP de modifier la loi SRU qui oblige les municipalités de plus de 3500 habitants à atteindre 20% de logements sociaux pour plus de mixité sociale; l'Abbé Pierre s'est déplacé à l'Assemblée nationale exhortant les députés de laisser les choses en l'état. (le Député-Maire Grosdidier n'était pas cette fois aux côtés de l'abbé).

Finalement, la loi a été modifiée.

Le jour où l'objectif de la droite sera de « protéger les faibles » (expression utilisée par l'Abbé Pierre dans son discours) cela se saura ! L'objectif des députés de l'UMP est avant tout de protéger les nantis. On aimerait les voir déployer autant d'énergie pour défendre les mal logés, les SDF, que pour attaquer l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF).

La droite au pouvoir depuis près de 4 ans, c'est une France plus riche, avec plus de Rmistes (prés de 5% de plus en 2005), plus de pauvres, plus d'exclus.

Depuis 4 ans... jusqu'à la nausée.

 RIRE - DIFFICILE D'EN RIRE - DIFFICILE D'EN RIRE -

Pour encourager les jeunes qui travaillent, la police municipale verbalise.

Un jeune habitant de Bellevue, qui ne possède pas encore de permis de conduire est obligé, faute de transport en commun, d'utiliser son vélo pour aller travailler sur Metz. Un soir d'hiver il cumule les malchances.

D'abord les lumières de son cycle se sont arrêtées. Puis il a croisé sur la route de Rombas, à quelques encablures de chez lui, la Police Municipale, celle qui roule en 4x4, qui l'a immédiatement verbalisé (95€).

Certes ce jeune n'était pas prudent de rouler en vélo, sans éclairage un soir d'hiver sur cette route. Mais la sanction est-elle proportionnelle à la gravité de la faute ? Un moratoire d'une journée pour lui permettre de réparer n'aurait-il pas été plus judicieux ?