Parti Socialiste LA LETTRE DES SOCIALISTES
de WOIPPY
CPE: GENERATION JETABLE

La croissance économique n'est plus et le CPE présenté comme une solution à la création d'emplois pour les jeunes n'est voué qu'à accroître la précarité, comme le pensent 64% des Français et 45% des personnes proches d'un parti politique de droite (sondage CSA de janvier 2006). L'UMP se retrouve désormais isolée face à une fronde nationale grandissante.

Mais alors pourquoi s'entête-t-elle à mettre en place le CPE, si ce n'est pour assouvir la soif d'ultralibéralisme du MEDEF ?

Le gouvernement italien avec à sa tête l'ultralibéral Berlusconi a instauré « des contrats atypiques » dits flexibles qui présentent de grandes similitudes avec nos CPE et CNE.

Voici le constat que les Italiens font aujourd'hui : (source: la Républica , Rome)

Ces quelques chiffres donnent un aperçu de l'avenir que l'UMP promet à nos enfants.

La précarité s'installe, les salaires diminuent, l'autonomie et l'émancipation de la jeunesse ne sont désormais plus possibles.

Notre député-Maire prétend oeuvrer sur le terrain contre le chômage des jeunes, mais vote sans scrupule à l'Assemblée Nationale des lois qui précarisent l'emploi et favorisent ses amis du MEDEF.

Mais au-delà des différentes catégories de travailleurs désormais taillables et corvéables à merci, c'est la conception même du droit du travail qui est en cause et ce sont les droits des salariés qui sont liquidés. Plus que jamais le monde du travail devient avec la droite une zone d'insécurité !

La droite ne relancera pas durablement la création d'emplois !

La droite casse l'équilibre nécessaire entre employeurs et employés !

Luttons contre tous les Grosdidier de France et de navarre !

Exigeons le retrait immédiat du CPE !
Nicolas Sarkozy se paie un lien sur Google pour défendre le CPE. Poursuivant sa campagne publicitaire de web-racolage par achat de mots-clef à Google, M. Sarkozy a cette fois-ci décidé d'acheter un lien en faveur du CPE.
Le principe est simple: chaque fois que l'on tape le mot CPE sur Google apparaît un lien publicitaire (sur la droite de la page) renvoyant à une pétition "citoyenne" en faveur du CPE .
Le président de l'UMP espère certainement que seuls les sympathisants de son parti vont ouvrir le lien et signer la pétition, ce qui lui permettra de dire que 90 % de ceux qui l'ont lue l'ont approuvée et signée.
Le lien est cependant payant: à chaque fois qu'un internaute clique dessus, il en coûte 0,25 euros à l'UMP...
Alors pourquoi ne pas cliquer 3, 4, 5, ...10 fois ou plus sans jamais signer la pétition bien sûr !!!