L'ECHO DE WOIPPY
OBUS ET CIMETIERE

Au début de cette année, M. GROSDIDIER s'est agité (conseils municipaux, presse, télévision, interpellation de Mme la Préfette et du Ministre de l'Intérieur, M. VAILLANT) pour l'évacuation des obus entreposés dans le Fort Déroulède. L'extension du cimetière et les travaux de la Maison de la petite enfance furent bloqués.


Etait-ce un pétard mouillé ou un effet de manche électoraliste ? Car depuis, les travaux ont repris et on nous annonce l'inauguration de l'agrandissement du cimetière. Pourtant, les obus sont toujours à Woippy et, soucieux de la sécurité des populations, nous exigeons leur départ dans les plus brefs délais.