Il est temps de reprendre en mains les dossiers de notre circonscription !

Conseiller municipal, ensuite adjoint, puis maire de Saulny, j'ai connu deux députés dans notre circonscription. Avant 97, avec François Grosdidier, ce fut le dynamisme. Depuis 97, c'est l'immobilisme. Les principaux dossiers de la circonscription sont au point mort. Des projets sont bloqués et, parfois, des hommes et des femmes sont en souffrance.

Quand François Grosdidier était notre député, un journaliste avait écrit de lui « François Grosdidier prend les dossiers comme des ballons de rugby. Il s'en saisit, les tiens fermement, enfonce les lignes de défense et transforme l'essai ». C'est vrai qu'à la Préfecture ou dans les Ministères, ses interventions étaient redoutées. Très jeune, il était un interlocuteur respecté. Ses résultats parlaient pour lui : en 4 ans, 1000 emplois créés et 900 sauvegardés par sa propre action. II avait su faire plier le Gouvernement sur le Code Minier et la sidérurgie, pour les dernières mesures sociales spécifiques (Art. 36 et P.R.P.)

Les choses ont changé avec le député-maire de Maiziéres. Il botte systématiquement en touche. A l'action, il préfère la "langue de bois" quand il ne tient pas de double ou de triple langage. Au mieux, il s'attribue le résultat de démarches faites par d'autres. En cinq ans, il a perdu toute crédibilité, y compris chez ses propres amis.

Les maires de la circonscription ont besoin d'un député qui travaille avec tous, de gauche comme de droite, mais qui ne tienne qu'un seul langage et, surtout, qui agisse au moins autant qu'il ne parle ou écrive !

Pour indemniser équitablement les sinistrés victimes de dégâts miniers, pour faire évacuer les obus chimiques, pour débloquer les dossiers de développement, pour doubler l'A 31, pour faire entendre les maires par l'Etat...,nous avons besoin d'un député utile. Un député qui ait du courage et le sens des réalités. Un député qui reprenne en mains les dossiers de la circonscription. Nous avons besoin de François Grosdidier.

Gérard Paciel
Maire de Saulny
Gérard Paciel est maire de Saulny, vice-président de la C.A.2.M (Communauté d'Agglomération de Metz-Métropole), vice-président du Syndicat Mixte de l'Agglomération Messine (ex S.I.V.O.M.), membre du bureau du S.I.E.G.VO. (Syndicat Intercommunal des Eaux de Gravelotte et de la Vallée de l'Orne), vice-président de l'Union des Maires de Metz-Campagne et membre du bureau de l'Association des Maires Ruraux de la Moselle.