Au niveau national :

Nous rétablirons la sécurité :

- Dès cet été, seront présentées deux lois de programmation pour augmenter les moyens de la Justice et des forces de l'ordre.

- L'ensemble des forces de l'ordre sera coordonné sous la direction du Ministère de la Sécurité Intérieure.

- Des Conseils de Sécurité de Proximité seront créés et présidés par les maires. Ils détermineront les priorités sur le territoire communal et vérifieront les résultats de la lutte contre la délinquance.

- Des Groupements d'Intervention seront mis en place pour démanteler les réseaux mafieux dans les zones de non-droit.

- Des juges de proximité permettront que tous les délits, y compris ceux qualifiés d'incivilités, soient sanctionnés de façon juste et immédiate.

- Des centres fermés seront créés pour les mineurs délinquants multirécidivistes.

- Des plans de sécurité pour l'école seront mis sur pied.

- Les familles seront responsabilisées par une procédure d'avertissement familial, sous peine d'amende pour les familles qui manqueraient gravement à leur devoir d'éducation.

Nous développerons la solidarité :

- La retraite par répartition sera garantie, par un effort collectif auquel l'Etat prendra toute sa part. La retraite à 60 ans devra être préservée. Tous les Français doivent aussi pouvoir en plus épargner en franchise d'impôt pour des compléments de retraite.

- Les familles seront placées au coeur de la société. Le quotient familial retrouvera son niveau d'avant 97. La totalité des ressources de la Caisse d'Allocation Familiale sera consacrée à l'aide aux familles. Une Allocation Unique d'Accueil du Jeune Enfant sera créée et perçue par la mère, qu'elle travaille ou non.

- La dignité de la personne handicapée sera définitivement consacrée par le droit à la compensation du handicap.

Nous revaloriserons le travail :

- Les acquis des 35 heures seront maintenus, mais les contraintes seront assouplies pour rendre la liberté à ceux qui souhaitent gagner plus, de travailler plus.

- Le travail sera mieux rémunéré que l'assistanat, grâce à un Revenu Minimum d Activité, toute reprise d'activité s'accompagnera d'une hausse de revenus garantie par l'Etat.

- Chacun pourra se former tout au long de sa vie grâce à un compte personnel de formation.

- Les jeunes se verront proposer le travail plutôt que l'assistanat : Des Contrats d'Insertion dans la Vie Sociale (C.I.V.I.S.) rémunérés de 300 à 400 Euros par mois seront ouverts aux jeunes de 16 à 25 ans désireux de mener à bien un projet professionnel mais sans ressources suffisantes. Les nouveaux Emplois-Jeunes seront des emplois dans l'entreprise, permettant de maîtriser un métier et d'intégrer un emploi durable.

- L'impôt sur le revenu sera réduit d'un tiers d'ici à 2007, dont moins 5% dès 2002 sur les revenus 2001.

- Dès 2002, sera décidée une baisse des charges sociales sur les bas salaires (ce type de baisse, effectuée entre 93 et 97, a créé 460 000 emplois, selon les sources officielles de l'INSEE)