Woippy Info :la presse en parle...(Semaine du 10 mars 2014 au 17 mars 2014)
 Cuisine, bricolage, danse sports et BD au collège
R.L. du Samedi 15 mars 2014
Imprimer cet article Envoyer cet article
 Une centaine de collégiens ont pris leurs quartiers d’hiver au collège Jules Ferry pour y vivre des expériences enrichissantes pilotées par le personnel de l’établissement et l’équipe de prévention spécialisée du CMSEA.

C’est le temps des vacances et pourtant le collège Jules - Ferry a résonné de mille bruits et voix juvéniles. Les ateliers mis en place par Marie Carcano, principal adjoint, en collaboration avec l’équipe de prévention spécialisée du CMSEA de Woippy, ont remporté une fois de plus un grand succès. Quatre jours durant, une centaine de jeunes âgés de 12 à 15 ans se sont retrouvés avec plaisir pour partager des expériences sans rapport avec les programmes scolaires.

Entre classiques et nouveautés

Du côté de la tradition, il y avait ateliers peinture et décoration, cuisine et piscine. Encadrés par Marie Carcano, une dizaine de jeunes ont repeint une salle de classe défraîchie et nettoyé le mobilier avant de réaménager la classe pour la rentrée. A l’atelier cuisine animé par Yasmina Saïdia, responsable de l’EPS/CMSEA qui a sensibilisé les apprentis cuisiniers à l’hygiène alimentaire et à l’équilibre nutritionnel. Encadrés par Sarah et Chaïnez, deux jeunes du CMSEA, et par Emma Branca, assistante pédagogique au collège, les jeunes ont fait découvrir à leurs invités les saveurs du monde, du Mexique à l’Asie en passant par l’Italie et l’Inde. L’atelier piscine s’adressait principalement aux non-nageurs qui doivent valider leur brevet de natation à l’issue de la classe de 3e. Côté innovation, l’atelier hiphop animé par Nadia Berkame, Lucie et Bala, du CMSEA, ont attiré de nombreux adeptes. Les plus sportifs se sont éclatés en futsal sous la conduite de Samir, également éducateur au CMSEA.

Une BD pour les femmes

Le plus innovant des ateliers a été sans nul doute celui de SOS Racisme Moselle, piloté par sa présidente Caroline Diouf. En collaboration avec le collège et le CMSEA, elle a mis en place un projet éducatif lié à la journée internationale des droits des femmes. Elle a tenté de les amener à « déconstruire les préjugés » en créant une bande dessinée. Un dessinateur professionnel, Pascal Napolitano est venu leur prêter main-forte en leur livrant quelques trucs et astuces bien utiles pour réussir leur oeuvre. L’association SOS Racisme qui a financé l’atelier en partenariat avec la mairie de Metz et le conseil régional, se réserve le droit d’utiliser la BD pour ses animations pédagogiques. Cette BD sera aussi accessible dans les médiathèques et les établissements scolaires de Metz et dans les lycées de la région. Avant la fin de l’année scolaire, les jeunes auteurs présenteront le fruit de leur travail à leurs camarades de Jules Ferry et sacrifieront au sympathique exercice de la dédicace : ce sera au « Carré des bulles », librairie spécialisée dans la BD située rue de La Fontaine à Metz. On parle également d’une participation au festival de la BD de Marly. Le succès devrait être à la hauteur de leur enthousiasme. Affaire à suivre !
 Réagir à cet article
 
 La nouvelle façon de trier : les Pave
R.L. du Vendredi 14 mars 2014
Imprimer cet article Envoyer cet article
 Des Points d’apport volontaire (Pave) enterrés ont été implantés à Saint-Eloy et Boileau-Prégénie : l’occasion de traiter autrement les déchets.

Àquelques jours d’intervalle, deux dispositifs Pave (Points d’apport volontaire enterrés) ont été inaugurés sur la commune en présence du sénateur maire François Grosdidier, de Jean-Luc Bohl et de Jean-Claude Wannenmacher, respectivement président de Metz-Métropole et vice-président en charge de la gestion des déchets.

Des dispositifs au coeur des quartiers

Ces dispositifs ont été implantés dans les quartiers Saint-Eloy et Boileau-Prégénie dans le cadre du vaste programme de rénovation urbaine entrepris sur la ville. Ils répondent à la nouvelle politique de collecte des déchets mis en place par Metz-Métropole pour inciter les habitants des grands collectifs à pratiquer le tri qui s’inscrit dans une démarche de protection de l’environnement et de développement durable. Un concept qui ne présente que des avantages : il contribue à l’esthétisme des quartiers ; il remplace efficacement les gros containers disgracieux qui encombrent la voie publique ; il augmente significativement la capacité de stockage des déchets et permet de résoudre le problème des débordements ; il améliore le niveau d’hygiène de l’espace public et préserve l’environnement.

Dix Pave opérationnels depuis fin février

Les tournées de collectes sont ainsi optimisées et les conditions de travail des agents sont considérablement améliorées. À Saint-Eloy, ce sont quatre blocs Pave qui sont désormais accessibles aux 166 foyers des rues Corneille-Agrippa, Jean-Pierre-Pêcheur, Ferdinand-Sechehaye et Gabriel-Poulmaire. Ces aménagements représentent un coût de 210 000 €en matériel et travaux de génie civil assurés intégralement par la communauté de communes Metz-Métropole. Depuis fin février, les 342 foyers abrités par LogiEst dans les collectifs des rues Emile-Roux, Raymond-Mondon, Pierre-et-Marie-Curie et Docteur-Charcot , de l’impasse Bonne - Fontaine et de la place Jean-Perrin ont à leur disposition six points d’apport volontaire enterrés au pied de leurs immeubles. L’investissement annoncé par Metz-Métropole pour couvrir ces implantations se monte à 370 000 €. Sur les deux quartiers concernés, les habitants bénéficient actuellement d’informations sur les consignes de tri et la distribution des sacs. Le 15 mars sonnera le glas de la collecte mixte au seul profit des Pave. À l’horizon 2015, d’autres Pave viendront compléter le dispositif de Saint-Eloy (six) et celui de Boileau-Prégénie (une dizaine). Patience, Metz-Métropole l’a promis : tous les habitants résidant dans les logements collectifs bénéficieront de ce service d’ici quelques mois.
 Réagir à cet article
 
 130 nouveaux jeunes électeurs
R.L. du Mercredi 12 mars 2014
Imprimer cet article Envoyer cet article
 Les listes électorales deWoippy comptent désormais 130 nouveaux jeunes électeurs ; ces derniers pourront participer aux prochaines élections municipales. Trente-deux d’entre eux ont répondu à l’invitation du maire, François Grosdidier, qui leur a remis leur précieuse carte et le livret du citoyen en présence de leurs familles et d’élus. Il leur a délivré un message fort : « À travers le monde, beaucoup d’hommes et de femmes se sont battus et ont sacrifié leur vie pour obtenir le droit de vote. Je vous invite donc à réfléchir à la valeur et à l’importance de cette petite carte qui va vous permettre de vous investir dans la vie citoyenne. Un jour, vous serez peut-être un élu du conseil municipal, du conseil général ou régional, du conseil européen pourquoi pas. En attendant, essayez de vous engager dans le milieu associatif ou dans les conseils de quartier qui seront autant d’occasions de participer à la vie de la commune et de faire avancer les choses ». Afin de donner une tonalité solennelle à la cérémonie, jeunes électeurs et élus ont écouté l’hymne national entonné par le jeune ténor de la commune, Salvatore Riggi.
 Réagir à cet article
 
 Loto au centre social foyer Saint-Eloy
R.L. du Mercredi 12 mars 2014
Imprimer cet article Envoyer cet article
 Le CMSEA, centre social foyer Saint-Eloy, organise un loto, vendredi 14 mars, dans la salle polyvalente de la rue Roget. Ouverture des portes à 18h30 et début des jeux à 20h. Restauration rapide et buvette seront assurées sur place. Les cartons seront vendus aux prix de : 2 €, l’unité, 10 €, les six, et 20 €, les treize. Un carton sera offert gracieusement aux adhérents sur présentation de leur carte de membre. Un bon d’achat de 300 € et de nombreux lots seront mis en jeu.

Renseignements et réservations : tél. 03 87 31 25 22, au secrétariat, du lundi au vendredi, de 8h à 12h.
 Réagir à cet article
 
 Les plus belles illuminations récompensées
R.L. du Mardi 11 mars 2014
Imprimer cet article Envoyer cet article
 À Woippy, les lauréats du concours des balcons et maisons illuminés ont été récompensés lors d’une cérémonie qui s’est déroulée en mairie.

Cette année encore, les fleurs d’un printemps précoce sont venues récompenser les plus belles compositions lumineuses de Noël. La cérémonie traditionnelle s’est déroulée à l’hôtel de ville où
François Grosdidier a accueilli les 33 lauréats du concours 2013 des balcons et maisons illuminées. Le maire a salué les efforts constants des Woippyciens qui, conjugués à ceux de la commune, contribuent à l’éclat de la ville au moment des fêtes de fin d’année. Un par un, le maire a félicité les primés, leur délivrant diplômes et récompenses. Dans la catégorie maisons, 24 familles ont été distinguées, dont les familles Defer, Backes, Baverel-Maury, Fourreur, Robert, Maury et Ettinger-Muzzolini qui se sont classées de la 5e à la première place. Dans la catégorie balcons, neuf familles ont été remarquées, dont les familles Fox, Fintz, Claude et Ketter qui sont montées sur le podium. Après les avoir encouragés à poursuivre leurs efforts pour l’édition 2015, le maire leur a proposé de partager le verre de l’amitié.
 Réagir à cet article
 
 Index des articles de presseSuivant
Dernière mise à jour : Samedi 15 mars 2014 11h32