Woippy Info : Une autre lecture de l'actualité... (Semaine du 2 septembre 2013 au 9 septembre 2013)
Conseil Municipal du 29 Août 2013 : Intervention Laurence Burg - Point n° 5 –
Monsieur le Maire,

Après avoir endetté Woippy de manière colossale, vous voulez maintenant aggraver le trou en bradant à bas prix le patrimoine communal.

En effet, cette maison a été achetée par la commune au prix de 175 000 euros en 2006. Des travaux très importants d’amélioration y ont été réalisés pour plusieurs dizaines de milliers d’euros, ce qui porte à 200 000 euros, au bas mot, la dépense totale. Je vous fais grâce des frais financiers.

Or vous nous proposez de vendre ce bien au prix de 180 000 euros alors que depuis 2006, le quartier a été considérablement valorisé avec notamment le parc animalier, l’aire de jeux et d’importants travaux de voirie. D’ailleurs, le coût du terrain dans ce secteur est estimé à environ 20 000 euros l’are et le terrain à lui seul représente déjà 150 000 euros.

La solution de bon sens consisterait à vendre cette maison par adjudication. Au lieu de cela, vous utilisez une estimation des Domaines qui date d’un an. En outre, vous avez pris soin de faire estimer non pas la valeur réelle du bien mais la valeur pour une vente à l’occupant ce qui baisse mécaniquement de 20 à 30 % l’estimation des Domaines.

Manifestement, vous voulez faire un cadeau de départ à M. WIRTH. Quand je parle de départ, ce n’est pas du départ en retraite de M. WIRTH, mais bien entendu de votre futur départ après les prochaines élections municipales.

Quoi qu’il en soit, cette opération est une véritable spoliation pour la commune car il semble que M. WIRTH ne paye pas le loyer ou ne paye qu’un loyer symbolique. Il y a donc deux hypothèses.

•Première hypothèse : la maison est occupée au titre des fonctions municipales de M. WIRTH et il doit alors la libérer à son départ en retraite sans avoir aucun droit préférentiel à l’acheter à prix réduit au faux prétexte qu’il en est l’occupant.

•Deuxième hypothèse : M. WIRTH n’occupe pas cette maison au titre de ses fonctions professionnelles et on serait alors en présence d’un véritable détournement de fonds publics de la part de l’élu qui accepte indument l’occupation quasi gratuite d’un bien communal. Cette dernière hypothèse ne m’étonnerait d’ailleurs pas car chacun sait qu’à Woippy les détournements de fonds publics au détriment de la commune ont même conduit à la mise en examen du maire.

En conclusion, la seule solution raisonnable consiste à mettre en adjudication la maison et la parcelle de terrain correspondante. Afin que vous assumiez vos responsabilités de maire, et par la même occasion de constater que votre opposition est force de propositions, je dépose donc l’amendement suivant au projet de délibération :

Remplacer le projet de délibération par le texte suivant :

« Le conseil municipal décide qu’au départ en retraite de M. WIRTH directeur des espaces verts, la maison et le terrain situés 3 allée des Perdrix, section 13 n° 175 d’une contenance de 7 ares 39 centiares seront vendus dans le cadre d’une adjudication publique. Il charge le maire de prendre les initiatives nécessaires pour l’organisation de cette vente. »
Source  Woippy Web Réagir à cet article Imprimer cet article Envoyer cet article
 
 Index des ActualitésSuivant
Dernière mise à jour : Mardi 3 septembre 2013 09h18