Woippy Info : Une autre lecture de l'actualité... (Semaine du 22 octobre 2012 au 29 octobre 2012)
Conseil Municipal du 26 octobre 2012 : Intervention Laurence Burg - Point n° 2 –
Les propriétaires de la parcelle citée dans les propos de ce point, de la rue Welfringer ont reçu un courrier les contraignant à accepter la rétrocession ou à la refuser, sans qu’aucune explication claire dans ce courrier ne leur soit fournie. Faute d’explications précises les propriétaires ont retourné ce courrier en recommandée avec ar, ils ont refusé la rétrocession en indiquant le motif suivant « ne connaissant pas le but de la démarche » De plus, les propriétaires n’ont pas été contactées par des représentants de la ville, avant d’être soumis à ce choix contraignant.

En conclusion le refus s’est fait sur l’absence d’explications.
Source  Mèl Réagir à cet article Imprimer cet article Envoyer cet article
 
Conseil Municipal du 26 octobre 2012 : Intervention Laurence Burg - Point n° 5 –
Monsieur le Maire,

Comme vous le savez, on a beaucoup parlé au cours de ces derniers mois de votre grand ami, le promoteur immobilier COGNON et ses multiples sociétés immobilières ont fait la une de la presse que pour diverses raisons vous connaissez très bien. C’est notamment le cas de la société Blue immobilier.

Depuis plusieurs années, j’ai protesté contre le monopole de fait, que vous avez donné à M. COGNON la plupart des projets immobiliers à Woippy. Il est scandaleux d’organiser l’expropriation ou la vente forcée au détriment des petites propriétaires de terrains. Il est encore plus scandaleux que ce soit presque toujours M. COGNON qui soit le bénéficiaire des opérations. Bien entendu, c’est M. COGNON et ses différentes sociétés qui ensuite, sont les bénéficiaires de toutes ces opérations.

Jusqu’à présent, vous avez toujours fait la sourde oreille. Vous avez toujours prétendu que tout se passait bien avec votre grand ami, M. COGNON était digne de confiance. Cependant, depuis que vous êtes mis en examen pour détournement de biens publics à la mairie de Woippy, que votre nom est cité dans une affaire de corruption et de trafic d’influence, vous retournez votre veste et vous vous séparez maintenant de votre ami M. COGNON, dont pourtant récemment vous disiez encore le plus grand bien.

Ainsi donc, vous reprenez une partie de la Zac des Coteaux à M. COGNON afin de la donner à un autre promoteur. Ne croyez pas pour autant que cela arrêtera la marche de la justice et la marche des procédures judiciaires qui vous encerclent.

Par ailleurs, une clarification est indispensable car notre collègue, M. LEUCART, a alerté un certain nombre de personnes au sujet de différents marchés et de divers contrats qui auraient été passés avec M. COGNON ou avec ses sociétés sans être soumis à la commission d’appel d’offres. Selon M. LEUCART, les sommes en cause pourraient être considérables. Bien entendu, je ne vous mets pas en cause M. le maire. Dans cette affaire, vous êtes certainement aussi innocent que vous l’êtes en dans ce qui concerne votre mise en examen pour détournement de biens publics ou dans ce qui concerne l’affaire de corruption dans le BTP.

Cependant, dans votre intérêt, il faut absolument faire toute la lumière sur ce dossier et je suis à vos côtés pour vous aider à prouver votre honnêteté. Je demande donc qu’une commission soit créée au sein du conseil municipal pour recenser et vérifier la légalité de tous les marchés et tous les contrats qui ont été passés avec M. COGNON et avec les sociétés qu’il contrôle.
Source  Mèl Réagir à cet article Imprimer cet article Envoyer cet article
 
 Index des ActualitésSuivant
Dernière mise à jour : Mercredi 31 octobre 2012 10h19